Qu'est-ce que le GIR ? Quelles conséquences pour une personne âgée ?

Date : 05/12/2016 - Catégorie : Santé & Bien-être

Cette page provient du site Le Mag du Senior
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdusenior.com/dossier-35-gir-consequences-personne-agee.html

Le groupe iso-ressources (GIR) permet de définir le niveau de dépendance d’une personne, la plupart du temps âgée. Le GIR aide à connaître ses besoins en aides extérieures pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. Suivant le GIR auquel la personne appartient, elle peut notamment, si elle a plus de 60 ans, prétendre à l’attribution de l’Allocation personnalisée d’autonomie (Apa).

Qu'est-ce que le GIR ?

Comment mesure-t-on le degré de dépendance d’une personne âgée ?

Pour définir administrativement le niveau de dépendance d’une personne, on utilise ce que l’on appelle la grille AGGIR (Autonomie, Gérontologie Groupe Iso-Ressources) disponible ici. Il s’agit d’un questionnaire qui porte sur dix variables, notamment physiques et psychiques, qui mesurent le niveau d’autonomie d’une personne.

Les variables prises en compte sont :

Chacune des variables de la grille AGGIR est notée de A à C. La note « A » signifie que la personne se débrouille seule, totalement, habituellement et correctement. La « B » indique que la personne accomplit les gestes quotidiens partiellement, ou non habituellement, ou non correctement et la note « C » indique que la personne ne fait rien toute seule.

Qui est considérée comme une personne âgée dépendante ?

A l’aide des notations de la grille AGGIR, six GIR sont définis pour caractériser le niveau de dépendance d’une personne :

Ce classement en GIR va donc de la personne totalement dépendante à celle qui est autonome dans les actes de la vie courante.

Quelles conséquences pour la personne âgée dépendante ?

La personne âgée appartenant aux GIR 1 à 4 peut prétendre, si elle a au moins 60 ans, à une aide financière spécifique, l’Allocation personnalisée d'autonomie (Apa). Cette allocation s’adresse autant aux personnes âgées vivant à leur domicile qu’à celles hébergées dans un établissement adapté. Les montants mensuels maximum de l’Apa sont de 1 713 € pour le GIR 1, de 1 375 € pour le GIR 2, de 993 € pour le GIR 3 et de 663 € pour le GIR 4.

La personne âgée qui est classée dans les GIR 5 ou 6 peut prétendre à d’autres types d’aides financières que l’Apa mais sous conditions de ressources comme notamment l’Aide sociale à l'hébergement (ASH), l'aide personnalisée au logement (APL) ou l'allocation logement sociale (ALS).

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre