Vous êtes ici : Les dossiers de Le Mag du Senior > Produits & Services > Mutuelles & Assurances > Assurance Obsèques > Obsèques laïques : déroulement, obligations et contraintes

Obsèques laïques : déroulement, obligations et contraintes

Obsèques laïques : déroulement, obligations et contraintes

En France, au nom du principe des libertés individuelles et de celui de la laïcité, toutes les personnes sont libres de choisir les modalités de leurs funérailles, être inhumées ou avoir recours à la crémation, tout comme la liberté d’organiser une cérémonie religieuse ou laïque. Dans ce dernier cas, on parle d’obsèques laïques, de funérailles civiles ou encore républicaines. De quoi parle-t-on exactement ? Existe-t-il des obligations ou des contraintes pour des obsèques laïques ?

Qu’appelle-t-on des obsèques laïques ?

La liberté de choisir des obsèques laïques ou religieuses existe en France depuis la fin du 19e siècle grâce à une loi du 15 novembre 1887 et concerne toutes les personnes qui décèdent sur le territoire français. Il est possible de faire part de son vivant de sa volonté de faire l’objet à son décès de funérailles laïques, aussi appelées funérailles civiles. Sinon, les proches chargés d’organiser les obsèques peuvent en décider ainsi également.

On parle d’obsèques laïques dès lors qu’il n’existe aucune dimension religieuse à cette cérémonie. Selon une étude réalisée en 2016 par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), 26 % des obsèques sont aujourd’hui civiles. Même si les funérailles religieuses restent majoritaires, les cérémonies laïques sont de plus en plus nombreuses ces dernières années notamment lorsqu’il s’agit d’une crémation, mode de sépulture très largement choisie aujourd’hui.

Comme pour les obsèques religieuses, les funérailles laïques représentent le moment où les proches se réunissent, partagent leur peine, leurs souvenirs avec le défunt, et lui rendent un dernier hommage, mais sans qu’il soit fait référence à aucun culte.

Quelle organisation pour des obsèques laïques ?

L’organisation proprement dite d’obsèques laïques n’est pas strictement encadrée par la loi en France. En conséquence, les familles disposent d’une grande liberté pour préparer ce type de funérailles, et notamment la manière dont est rendu hommage au défunt.

Toutefois, les obsèques laïques doivent respecter toutes les obligations imposées par la législation en matière funéraire (recours à une entreprise de pompes funèbres, permis d’inhumer, obligation d’utiliser un cercueil, achat d’une concession, conditions pour pouvoir être enterré dans une propriété privée, etc.). De plus, les obsèques laïques doivent être organisées dans le strict respect des volontés du défunt si elles sont connues par les proches.

D’une manière générale, comme toutes les cérémonies funéraires, et même si le déroulement des obsèques laïques ne se base pas sur un rituel prédéfini par la loi, le Code civil précise que seule l’obligation de respect, de dignité et de décence due au défunt doit être respectée.

Qu’il s’agisse d’obsèques laïques ou religieuses, la loi rend obligatoire le recours à une entreprise de pompes funèbres. Les proches (ou le défunt qui a préparé de son vivant ses obsèques) sont libres de choisir l’entreprise qu’ils souhaitent. Même si ce n’est pas une obligation légale, beaucoup d’entre elles organisent aujourd’hui des obsèques laïques.

De plus, comme pour les mariages laïques, des professionnels dénommés « maîtres de cérémonie » ou « officiants » se sont spécialisés dans ce type de funérailles et accompagnent les proches dans leur organisation. Cependant, qu’il s’agisse du service d’un conseiller funéraire d’une entreprise de pompes funèbres ou d’un maître de cérémonie laïque, il faut savoir qu’une loi du 19 décembre 2008, et son décret d’application du 30 avril 2012, rendent obligatoire pour ces deux professions de détenir un diplôme obtenu après une formation contenant des modules tels que « psychologie et sociologie du deuil », « pratiques et rites funéraires », ou encore « conception et animation d’une cérémonie ».

Le déroulement d’obsèques laïques

Concernant le déroulement concret d’obsèques laïques, il doit respecter (sans que cela soit pour autant une obligation légale) deux moments forts qui permettent aux proches du défunt d’entamer leur travail de deuil : d’abord, ce que l’on qualifie de « rituel », c’est-à-dire des gestes et des paroles communes à toutes les formes d’obsèques en matière de recueillement, et ensuite, la « personnalisation » des funérailles par les proches (témoignages, musique, photos, etc.).

Plusieurs lieux, au choix des proches et en concertation avec l’organisateur officiel des funérailles, peuvent accueillir des obsèques laïques : une salle de cérémonie d’un crématorium ou d’une chambre funéraire ; dans un cimetière (avec par exemple la possibilité de louer des barnums pliants pour abriter l’assemblée si le règlement intérieur du cimetière ne l’interdit pas) ; ou dans un lieu privé ou non, loué ou mis à disposition des proches. L’utilisation d’une salle communale pour l’organisation d’obsèques laïques n’est pas un droit acquis. Elle dépend de la décision de chaque commune, qui a aussi la possibilité de facturer la location de la salle à la famille du défunt.

Dans la plupart des cas, le déroulement d’obsèques laïques débute par l’accueil des proches sur une musique solennelle ou qui était appréciée par le défunt. Ensuite, la mémoire du défunt est évoquée par des prises de paroles de proches, la diffusion de photographies, de petits films, ou encore la présence d’objets familiers chers au défunt par exemple. La fin de la cérémonie permet en principe aux personnes présentes de faire un dernier adieu personnel au défunt en se recueillant devant le cercueil et/ou en faisant un geste qui peut tout à fait être religieux. Ensuite, les proches, ou le maître de cérémonie, informent l’assistance du lieu et du mode de sépulture choisi, du caractère privé ou non de l’inhumation ou de la crémation. Enfin, la cérémonie des obsèques laïques est close officiellement par les remerciements adressés aux personnes présentes, l’éventuelle mise à disposition d’un livre de condoléances, ou encore l’organisation d’un moment de convivialité prévu par les proches.

 
 

Comparateur Assurance Obsèques
En moins de 3 minutes, une sélection des meilleurs offres !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : y9rgLb

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture