Vous êtes ici : Les dossiers de Le Mag du Senior > Loisirs & Culture > Comment se protéger du spam dans sa boîte mail ?

Comment se protéger du spam dans sa boîte mail ?

Comment se protéger des spams dans sa boîte mail ?

Si quasiment la totalité des moins de 24 ans se connectent à Internet aujourd’hui via leur téléphone portable ou leur ordinateur, tout de même 80 % des 60-69 ans et près de 60 % des 70 ans et plus sont également dans cette situation. Évidemment, l’usage d’Internet diffère selon les catégories d’âge. Mais de très nombreux séniors se servent notamment de leur boîte mail pour correspondre avec leurs proches, leurs relations, et recevoir des informations de presse, commerciales, etc. Ils sont confrontés, comme toute la population, aux spams, que l’on appelle aussi courriels indésirables ou pourriels.

Qu’est-ce qu’un spam ? Comment bien le reconnaître ?

« Le spam est une communication électronique non sollicitée », comme l’indique le ministère de l’Économie. Il s’agit de mails indésirables, reçus souvent en masse et qui saturent les boîtes mail, en provenance d’émetteurs avec lesquels les internautes qui en sont victimes n’ont jamais eu de lien. Les spams sont envoyés vers des adresses mail récupérées sur Internet ou générées automatiquement par leurs auteurs.

Il existe plusieurs types de spams :

  • les spams dits commerciaux de type publicitaire (environ 75 % des spams recensés) ;
  • les spams que l’on appelle d’origine cybercriminelle tels que des courriels indésirables d’escroquerie qui proposent par exemple de gagner de l’argent facilement ou qui demandent l’aide des internautes visés pour transférer des fonds ;
  • on parle de « phishing » (ou d’« hameçonnage ») quand ces courriels indésirables font croire au destinataire qu’il s’agit de l’envoi de messages d’une institution reconnue (ministère, banque, Caf, CPAM, etc.) ou que c’est un proche qui lui adresse ce courrier électronique. Ces types de spams ont pour objectif de soutirer des informations personnelles au destinataire, comme par exemple un numéro de carte bancaire, un mot de passe, etc.
  • d’autres spams peuvent contenir un logiciel espion qui, si le message est ouvert, fait en sorte d’infecter votre ordinateur et de le relier à réseau contrôlé par des cybercriminels ;
  • les spams peuvent également prendre la forme de messages violents ou à caractère pornographique.

Comment agir face à un spam ?

Face à l’arrivée d’un spam dans votre messagerie, plusieurs comportements sont à absolument adopter pour vous prémunir contre ces courriels non sollicités, et qui peuvent parfois être dangereux pour vous.

D’abord, il ne faut jamais répondre à un spam car, en agissant ainsi, vous permettez à l’expéditeur de savoir si votre adresse électronique est valide, et donc lui faire savoir qu’il pourra la réutiliser.

Ensuite, il ne faut jamais cliquer sur un lien intégré dans ce type de message indésirable. C’est en effet par ce biais, à l’aide de cookies (petits fichiers déposés à votre insu sur le disque dur de votre ordinateur) ou d’autres types de traceurs informatiques que l’expéditeur peut récupérer des informations vous concernant. De la même manière, et pour les mêmes raisons, il ne faut jamais ouvrir les pièces jointes aux spams.

Enfin, afin de limiter les risques dus au spam, vous avez la possibilité d’équiper votre messagerie électronique d’un filtre anti-spam. La plupart des fournisseurs d’accès à Internet (les FAI) ou des logiciels de messagerie type Gmail, Thunderbird, Outlook, etc., en proposent, mais il en existe, gratuits ou payants, que vous pouvez installer vous-même. Ces différents filtres inspectent vos mails sur leurs serveurs respectifs avant qu’ils arrivent sur votre messagerie et les dirigent directement vers un répertoire de votre messagerie nommé spam ou indésirables, ou les suppriment d’office.

Signaler les spams pour mieux les combattre

En France, les pouvoirs publics mettent à disposition des internautes le logiciel Signal Spam, élaboré par une association qui participe activement à la lutte contre ces courriels indésirables et parfois dangereux. Ce logiciel peut être téléchargé sur le site signal-spam.fr. Il est automatiquement intégré à votre messagerie électronique et vous permet en un clic de signaler les messages frauduleux que vous recevez.

Signal Spam recense ainsi les spams envoyés par les utilisateurs à l’aide de son logiciel et identifie en particulier les expéditeurs de ces spams pour ensuite transmettre ces informations aux organismes et autorités compétentes pour mener la lutte sur le terrain contre les sociétés ou escrocs à l’origine de ces courriels indésirables. « Les signalements apportent la preuve numérique dont les enquêteurs et les autorités publiques ont besoin pour engager des procédures de contrôle et de sanction contre les sociétés qui émettent abusivement des e-mails de prospection, et des actions en justice contre les cybercriminels », comme l’indique l’association Signal Spam.

Si vous êtes l’objet de spams dont les contenus sont de type criminel (pédophilie ou corruption de mineur sur Internet, incitation à la haine raciale ou provocation à la discrimination, menaces ou incitation à la violence, trafic illicite de stupéfiants, d’armes, etc., mise en danger des personnes, incitation à commettre des infractions, injure ou diffamation, escroquerie, ou menace et apologie du terrorisme), les pouvoirs publics mettent à la disposition des internautes concernés une plateforme sur laquelle signaler ces agissements : internet.signalement.gouv.fr.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : J33Fvj

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture