Vous êtes ici : Les dossiers de Le Mag du Senior > Santé & Bien-être > La chiropraxie pour soulager les lombalgies : explications

La chiropraxie pour soulager les lombalgies : explications

La chiropraxie pour soulager les lombalgies : explications

Avec l’âge, les douleurs, notamment osseuses et articulaires, se font plus présentes. Le plus souvent, il est difficile de les soulager efficacement. La chiropraxie, basée sur un travail des mains sur le corps du patient, est une médecine naturelle qui donne de bons résultats, en particulier pour alléger les douleurs en cas de problèmes de dos comme les lombalgies.

La chiropraxie : de quoi parle-t-on ?

La chiropraxie est une médecine naturelle, et plus précisément une médecine thérapeutique, qui consiste à traiter, mais aussi à prévenir, les dysfonctionnements du squelette, principalement de la colonne vertébrale mais aussi des membres, sans avoir recours à des médicaments ou à de la chirurgie.

La chiropraxie, légalisée en France depuis mars 2002 et réglementée depuis janvier 2011, est pratiquée par les chiropracteurs, détenteurs du titre de docteur en chiropraxie. Elle est assez proche de l’ostéopathie.

Spécialisée dans les troubles musculosquelettiques, cette médecine peut traiter tous les maux tels que les torticolis, lumbagos, lombalgies, douleurs du coccyx, vertiges, tout comme les migraines, les douleurs oculaires, etc., et les douleurs des articulations telles que les tendinites par exemple.

En cabinet, la chiropraxie est basée sur un travail des mains, le plus souvent nues, sous forme de manipulations et de pressions douces ou appuyées sur le corps du patient. L’objectif de ces manipulations est de rétablir l’équilibre mécanique et nerveux de la colonne vertébrale et favoriser le bon fonctionnement du corps.

Mais cette médecine de thérapie manuelle consiste aussi à préconiser des conseils sur les postures à adopter pour soulager les douleurs du corps, et également pour les prévenir.

Les effets de la chiropraxie sur les lombalgies

Les personnes âgées sont souvent sujettes à des problèmes de dos tels que les lombalgies ou lumbagos en raison notamment de l’altération des articulations et la perte d’élasticité des disques vertébraux liés au vieillissement. C’est pourquoi les mouvements de la vie courante occasionnent souvent de telles douleurs. Le manque d’activité physique est aussi souvent à l’origine de ces problèmes de dos. Des dysfonctionnements articulaires des lombaires ou du bassin, des tensions ou des déséquilibres musculaires peuvent également être à l’origine de douleurs dans le bas du dos comme la lombalgie.

Afin de bien identifier les problèmes vertébraux de ses patients, le chiropracteur commence toujours par un entretien et a recours à un examen clinique, voire demande des examens complémentaires type radio ou IRM.

Grâce aux mouvements des mains sur la colonne vertébrale du patient qui souffre de lombalgie en particulier, le chiropracteur cherche à débloquer les points où il détecte des blocages et à les remettre en mouvement. Outre le fait que le résultat de son intervention, en quelques séances de 15 à 30 minutes, permet de soulager les douleurs causées par une lombalgie, elle permet aussi de rendre l’articulation rapidement plus souple grâce à une meilleure distribution nerveuse au final, et une sensation quasi instantanée de mieux-être pour le patient. L’articulation douloureuse est libérée de ses tensions et retrouve ainsi toute sa mobilité.

Le chiropracteur s’adapte aussi au patient, en particulier à son âge, pour pratiquer ses manipulations. D’autre part, entre deux séances, il conseille des exercices, notamment des étirements des lombaires, adaptés aux problèmes et antécédents de santé du patient, qui vont lui permettre de soulager ses douleurs causées par la lombalgie.

La chiropraxie englobe également des « soins de maintenance » qui consistent, après un premier traitement par les mains qui a soulagé les douleurs, en la poursuite de soins de manière régulière sans attendre l’apparition de nouvelles douleurs. Selon une étude du Nordic maintenance care program publiée en avril 2020 en Europe du Nord, les malades souffrant de lombalgie grave, soignés par la chiropraxie et qui bénéficient de soins de maintenance, restent dix semaines de plus sans douleur par rapport aux patients qui viennent consulter un chiropracteur qu’au moment de leurs douleurs.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : fKqTjm

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture