Vous êtes ici : Les dossiers de Le Mag du Senior > Santé & Bien-être > Le chrysanthellum pour protéger le foie

Le chrysanthellum pour protéger le foie

Le chrysanthellum pour protéger le foie

Le chrysanthellum (Chrysanthellum americanum) appartient à la famille des Astéracées. Le genre Helichrysum compte une douzaine d'espèces. Chrysanthellum americanum est originaire d'Amérique du sud, plus spécifiquement de Bolivie et du Pérou où elle pousse plutôt en montagne. Mais dans les zones tropicales d'Afrique et d'Inde, elle pousse aujourd'hui de façon subspontanée. Elle a fait son apparition en Europe plutôt récemment, dans les années 1990, notamment pour ses vertus thérapeutiques.

Le chrysanthellum, protecteur hépatique

Chrysanthellum americanum syn. Chrysanthellum indicum, camomille d'or, herbe aux fleurs d'or ou chrysanthellum d'Amérique est donc une plante herbacée annuelle, cousine de la camomille à laquelle elle ressemble, sans dépasser les 15cm de hateur. Elle porte de petites feuilles découpées bi- et tripennatiséquées sur des tiges grêles, et des capitules terminaux de fleurons en tubes et en languettes de couleur jaune orangé.

La plante renferme des flavonoïdes rares (maritiméine, maréine…), des saponosides, les chrysanthellines (A et B), des alcaloïdes et des tanins.

Les vertus médicinales de la passiflore

Les parties aériennes du Chrysanthellum americanum ont des vertus protectrices du foie qui ont permis à la plante de gagner sa renommée en phytothérapie. Les Indiens des Andes l'utilisaient, depuis longtemps, contre les troubles gastro-intestinaux, les fièvres et les migraines.

Aujourd'hui, il est reconnu comme protecteur hépatique, hypocholestérolémiant, antiœdémateux, et anti-lithiasique : il facilite la sécrétion de la bile et protège le foie contre les intoxications dues à l'alcool et aux excès alimentaires, y compris de façon préventive : l'alcool est alors éliminé 5 fois plus rapidement qu'à l'ordinaire. La plante contribue également à éliminer les microcalculs biliaires, rénaux et salivaires.

L'autre action bénéfique du Chrysanthellum concerne la circulation sanguine avec des effets analogues à ceux de la vitamine P sur la microcirculation. Ainsi, en cas de jambes lourdes et variqueuses, de mauvaise circulation dans les jambes et les pieds, d'hémorroïdes, de couperose ou d'éclatement de petits vaisseaux dans les yeux, le chrysanthellum aura un effet veinotonique, améliorant la tonicité des parois des veines.

Chrysanthellum americanum aurait également des propriétés antioxydantes via ses flavonoïdes.

Chrysanthellum americanum s'achète en pharmacie et en herboristerie. La plante se présente et s'utilise de différentes façons :

  • en infusion : 15 à 20g de chrysanthellum séché / 1 litre d'eau (2 à 3 tasses maximum / jour après les repas), à faire infuser 10 mn,
  • en gélules ou en extrait hydroalcoolique, selon les indications du pharmacien.

(crédit photo : Ousmane Sawadogo via Tela Botanica)

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : jBB2hv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture