Vous êtes ici : L'actualité avec Le Mag du Senior > Actualités des seniors > Travailler avec les seniors et personnes âgées, quels sont les métiers en tension ?

Travailler avec les seniors et personnes âgées, quels sont les métiers en tension ?

La population française vieillit. Selon les projections de l’Insee, et en raison principalement du vieillissement des générations issues du baby-boom, la hausse de la population d’ici 2070 sera presque entièrement due à l’augmentation du nombre de personnes âgées de 65 ans et plus, et en particulier de celles de 75 ans et plus. À l’horizon 2030, la France comptera près de 20 millions de seniors contre 15 millions aujourd’hui. À côté de cette constatation démographique, la France va également devoir faire face au départ à la retraite de nombreux professionnels qui travaillent dans le secteur des personnes âgées. Un secteur donc qui offre des perspectives d’avenir en matière de métiers d’assistance auprès des seniors, mais aussi en ce qui concerne leurs soins de santé.

Travailler avec les seniors et personnes âgées, quels sont les métiers en tension ?

Un rapport qui met en lumière la nécessité de valoriser les métiers liés au grand-âge

Compte tenu du fort vieillissement de la population française à venir, les métiers liés au grand-âge vont faire l’objet de nombreux besoins en recrutement dans un avenir proche. Un rapport en faveur de l’attractivité des métiers du grand-âge qui pointe ces besoins pour les prochaines années (2020-2024) vient d’ailleurs d’être remis à la ministre de la Santé par Myriam El Khomri, ex-ministre du Travail.

D’après cette étude, 93 000 postes supplémentaires vont devoir être créés d’ici 2024 pour faire face aux besoins d’assistance et de soins des personnes âgées. À côté de ces créations, 260 000 professionnels du grand-âge devront être formés afin de pourvoir les postes actuellement vacants.

Parallèlement à ce constat, ce rapport met en avant les freins aux recrutements déjà observés aujourd’hui dans les métiers liés aux personnes âgées. Des métiers peu attractifs en raison de conditions difficiles de leur exercice dues en partie au manque d’effectifs, mal rémunérés et trop souvent pas assez considérés. Pourtant, travailler avec les seniors et les personnes âgées, en particulier celles en perte d’autonomie, est porteur de sens et ces métiers sont primordiaux en matière d’utilité sociale. L’auteure du rapport souligne donc les efforts importants à déployer dans les années à venir pour promouvoir ces métiers indispensables, en matière de formation, de salaire, d’amélioration des conditions de travail, etc.

Les métiers auprès des personnes âgées en tension et qui vont recruter dans les années à venir

Les métiers d’accompagnement

Tous les métiers qui consistent à accompagner et à aider les personnes âgées dans leurs actes de la vie quotidienne peinent déjà à recruter. Pourtant, leur rôle est fondamental. De plus, avec l’augmentation du nombre des seniors ces prochaines années, les besoins vont aller croissant.

L’auxiliaire de vie sociale, l’aide à domicile, l’assistante sociale, etc., sont autant de professionnels nécessaires au maintien à domicile des personnes âgées. Ils permettent aux seniors, surtout quand ils perdent leur autonomie, de pouvoir continuer à réaliser leurs actes de la vie quotidienne, de pratiquer des loisirs, d’entretenir les liens sociaux, etc. De la toilette aux courses, en passant par l’habillage, la préparation des repas, le ménage, l’aide à la mobilité (accompagnement lors des déplacements, conduite du véhicule, etc.), l’importance de ces métiers n’est plus à démontrer.

On estime que pas moins de 150 000 recrutements dans les services à la personne seront nécessaires d’ici 2025.

En maison de retraite, la présence de davantage d’animateurs, qui doivent détenir un diplôme d’État, est aussi nécessaire pour prendre en charge les activités adaptées aux personnes âgées qu’ils proposent ainsi que pour les relations quotidiennes très utiles qu’ils entretiennent avec elles.

Les métiers de soins

Les métiers spécialisés dans les soins aux personnes âgées sont également indispensables à côté de ceux destinés à accompagner les seniors dans leur vie de tous les jours, et vont devoir recruter dans les années à venir compte tenu des besoins grandissant.

Ainsi, l’aide-soignant d’un Ehpad, ou de tout autre établissement spécialisé dans l’accueil de personnes âgées, a pour rôle de surveiller leur état de santé, de prodiguer des soins d’hygiène et de confort en fonction des prescriptions des médecins. Un métier vital auprès des seniors.

L’infirmier est aussi indispensable aux personnes âgées. Qu’il exerce dans un hôpital, une clinique ou à domicile, il n’est pas possible de faire l’impasse sur ses compétences techniques en matière de santé et les relations qu’il établit avec les seniors.

D’autres métiers tels que les ergothérapeutes, qui ont un rôle essentiel dans la rééducation et la réadaptation des personnes âgées atteintes d’incapacités, ou encore les psychomotriciens, les médecins gériatres, les psychologues en gériatrie, etc., sont déjà utiles mais vont être amenés à se développer avec le vieillissement de la population à venir.

Écrit par Didier le 10/01/2020
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : qiiSrh

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir